Les pièges à éviter quand on offre un cadeau

Publié le par musa-musa

Offrir des cadeaux n'est pas une science exacte. Même si l'on dit que c'est l'attention qui compte, force est de constater qu'en dépit des efforts, il y a des cadeaux qui déçoivent. S'il n'est pas toujours facile d'interpréter correctement les désirs d'autrui, un certain nombre de déceptions sont évitables, en prenant garde à certains faux-pas et aux messages implicites associés à certains présents. 

Les cadeaux trop banals ou impersonnels :

Le premier écueil à éviter est de sombrer dans la facilité et d'offrir quelque chose de vu et revu, en s'appuyant de surcroît sur les préjugés les plus ancrés en nous. Ainsi, un sondage BVA pour la presse régionale réalisé les 6 et 7 décembre 2016 fait apparaître que les cadeaux qui plaisent le moins aux femmes sont les ustensiles de cuisine et que pour les hommes, il s'agit des cravates, suivies de peu par leurs grandes amies les chaussettes.

Si dans beaucoup de circonstances, rester classique est un gage de sécurité, quand on offre un cadeau, c'est surtout le risque de faire des doublons et d'être très impersonnel. Ce n'est pas un hasard si le prix Goncourt de chaque année figure parmi les cadeaux les plus revendus après Noël. En l'offrant, on pense faire un cadeau de qualité, mais si le destinataire n'est pas lecteur le reste du temps, il y a peu de chance qu'il le lise... Tenir une liste avec des idées glanées durant l'année peut être bien utile pour avoir des idées au moment de Noël !

Les pièges à éviter quand on offre un cadeau

Les cadeaux pouvant vexer :

Dans l'acte d'offrir un cadeau, il y a la part de dit et de non-dit, d'autant que c'est un acte symbolique et codifié, comme cela a été déjà dit ici. Tout d'abord, l'acte d'offrir entraîne une forme de réciprocité et il est recommandé d'équilibrer l'importance des cadeaux échangés, sous peine de créer une relation d'infériorité et/ou de dépendance, qui peut être mal vécue.

D'autre part, certains cadeaux peuvent être mal interprétés et il convient de prendre certaines précautions quand on les offre. Par exemple, un savon peut faire très plaisir, surtout s'il sent très bon ou s'il est décoré, mais il peut aussi faire croire que le destinataire manque d'hygiène. De même, les produits de beauté où il y a écrit "raffermissant" ou "remodelant" peuvent laisser entendre que l'on a pris du poids. A l'inverse, il est possible d'assumer pleinement la part d'implicite d'un cadeau pour faire passer un message à l'autre... 

Les cadeaux ne respectant pas les usages et les traditions :

Certaines maladresses proviennent du non-respect de certains codes. S'il est de bon ton d'arriver avec un petit quelque chose lors d'une invitation à dîner pour remercier les hôtes, il vaut mieux éviter d'apporter quelque chose pour le repas sauf si cela a été demandé, pour ne pas laisser croire que l'on a peur de ne pas être assez nourri. A ce propos, c'est du bon sens que de se renseigner en amont lorsqu'il il s'agit de cadeaux alimentaires pour tenir compte des allergies ou des choix de vie, histoire de ne pas offrir un pot de rillettes à un vegan !

De même, il y a certaines choses qui ne s'offrent pas pour des raisons de superstitions. Ainsi, il est interdit d'offrir des bouquets d'oeillets qui sont signes de mauvais présage depuis le XIXe siècle, quand ils étaient remis dans les théâtres aux actrices renvoyées. De même, il existe une tradition liée aux couteaux, qui ne doivent pas s'offrir, mais se vendre. Il est donc d'usage de donner une pièce en échange, afin de ne pas briser l'amitié qui vous unit à la personne. 

Les pièges à éviter quand on offre un cadeau

Les cadeaux inutiles ou d'un goût douteux :

L'un des dangers quand on offre un cadeau, c'est qu'au final il finisse quelque part au fond d'un placard ou qu'il soit revendu dans la foulée, maintenant que cette pratique est de moins en moins taboue. L'objet de décoration ainsi que les vêtements peuvent être traîtres s'ils ne correspondent pas aux goûts de leur destinataire. De manière générale, il vaut mieux privilégier autant que faire se peut, les cadeaux avec une vraie utilité et éviter ceux qui sont trop gadgets. Amusants et originaux sur le moment, ils risquent vite de prendre la poussière.

Il en est de même pour les cadeaux gags ou potaches. C'est ceux que l'on trouve le plus couramment sur les sites internet spécialisés dans les cadeaux. Il est vrai que cela peut être marrant d'en offrir, à condition d'être certain d'avoir le même humour que celui ou celle à qui cela est destiné. Une fois la rigolade passée, cela resservira-t-il et cela méritait-il l'argent dépensé, c'est à chacun de voir... 

Droit d'auteur des images : nungning20, Dean Drobot , Anima21/ 123RF Banque d'images

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans L'art du cadeau

Commenter cet article